SHOWROOM / La crème de l’Art de vivre

KRÈME, veille, décrypte son environnement, les tendances montantes et vous livre un article inspiré de la conférence “Showroom” du salon MAISON & OBJET 2018 par Nelly Rodi et Sophie Trem

Deux tendances de fond se renforcent en 2018 dans le monde du retail et notamment de la mode, de la beauté et de l’ameublement.

/ Homebranding

Homebranding ou l’art de mettre en scène son quotidien, de « théatraliser » – selon Vincent Grégoire de chez Nelly Rodi- son intérieur et les objets qui s’y trouvent pour partager son univers, existe depuis l’avènement des blogs mais s’est réellement déployée grâce et par les réseaux sociaux. L’ère des social media a généré une nouvelle « horizontalité de l’inspiration ». Autrefois privilège des magazines, les réseaux sociaux sont le nouveau support d’univers toujours plus recherchés.

Créer du désir, « réenchanter la consommation » pour un public, entre crise économique et révolution technologique, est une priorité pour les marques qui utilisent les réseaux sociaux comme un moyen de récréer du lien. La culture du like a ses limites, mais elle permet d’entretenir une relation affective entre la marque et le consommateur. Le désir devient le fruit d’une affection pour la marque et/ou pour une personne dont on admire et like le bon goût. Le digital fait bouger les lignes du commerce. « Les boutiques deviennent des appartements et vice versa ». L’idée véhiculée est d’inviter le client comme un invité, chez soi, dans un cadre intime, travaillé pour diffuser l’univers de la marque et inspirer la volonté d’achat.

/ Storyliving

« Communiquer l’art de vivre » dans un esprit festif, encourager le vivre plutôt que le paraître loin de la fuite en avant des réseaux sociaux, la boutique se doit devenir un espace d’expériences. Le « magasin » a déjà vécu plusieurs révolutions. D’abord celle des « grands magasins » qui a changé à jamais l’expérience client en rendant le consommateur autonome et libre. Puis celle du « concept store » qui a mis au premier plan la création et l’inspiration. Et enfin une révolution digitale, qui a vu s’épanouir la vente en ligne.

Néanmoins le « magasin » cherche une nouvelle définition de lui-même qui doit trouver en partie réponse dans cette « intimisation » de la relation client. La boutique se fait showroom et salon, cuisine et salle à manger, offre à vivre des expériences nouvelles : personnalisation des produits, ateliers, etc.

Krème

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *